L’UMP lance sa campagne sur l’Ecole

Il y a quelques semaines, l’UMP a relancé le débat sur l’école. En marge de la campagne présidentielle, le ministre de l’Education Luc Chatel a énoncé les 30 propositions de son parti lors d’une convention nationale. Refonte des rythmes scolaires, modification des missions confiées aux enseignants, autonomie des établissements… Ces propositions ont le mérite de s’attaquer à tous les sujets brulants qui entourent l’école mais se sont rapidement attiré les foudres des principaux intéressés : les enseignants.

Voici une liste non exhaustive des propositions du parti présidentiel :

- Rendre l’assiduité obligatoire pour les élèves inscrits en maternelle
- Réorganiser le rythme scolaire au primaire en réduisant le volume hebdomadaire de cours et en allongeant l’année scolaire de deux semaines
- Rendre publiques les évaluations qui existent en primaire et au collège
- Associer davantage les parents à la scolarité de leurs enfants
- Donner plus de responsabilités aux établissements
- Permettre aux directeurs d’établissements d’évaluer leurs enseignants
- Revoir les obligations de service des enseignants en y ajoutant des missions de tutorat
 

Retrouvez en détail les 30 propositions de l’UMP ici

Bienvenue

L’éducation nationale…sujet inépuisable me direz-vous.

Réduction des postes, classes surchargées, autonomie des établissements, rythmes scolaires… Toutes ces thématiques deviennent sensibles à chaque élection. Les partis politiques s’emparent du débat, les propositions fusent depuis chaque camps et le consensus semble impossible. Mais au cœur de tous ces discussions, ce sont des milliers de collégiens, lycéens, parents, enseignants et autres personnels de l’éducation nationale.

C’est dans leur quotidien que je souhaite m’immiscer. Recueillir des témoignages et confronter les avis sur l’avenir de l’école, tels seront les objectifs de ce blog.

salle de classe

Photo : Julien Barrier