A propos

« Cryptocratie », ou la démocratie grecque décryptée

On ne compte plus les économistes qui nous ont expliqué le pourquoi du comment de la crise grecque. Les réactions des politiques. Les décisions de la « troïka », de l’Union européenne.

Ce qu’on entend moins, ce sont les réactions des Grecs – ceux de la diaspora, ceux restés au pays. On dit du pays qu’il est au bord du gouffre. En faillite. Gangrené par une classe politique corrompue, par un peuple de mauvais payeurs.

La réalité est autrement plus complexe. En donnant la parole aux (vrais) gens, le son de cloche sonnera différemment. Pourquoi en sont-ils arrivés là ? Comment le peuple fait-il face à la situation ? Sans oublier ceux qui, exilés à l’étranger, observent la crise de loin.

Etudiante au Centre de Formation des Journalistes, je connais bien ce pays dont je suis  originaire. On lit peu de choses sur l’intérieur de cette société abîmée, sur le quotidien de ceux qui résistent à la politique d’austérité – ou de ceux qui l’approuvent. Je placerai le focus sur ces personnes là. En évitant, autant que possible, les idées reçues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>