Pause café avec Sergiu, étudiant roumain de la Sorbonne

 Samedi après-midi. Le marais. Bavardages avec Sergiu. On était voisins de bureau à la fac de Bucarest. J’aimais bien ses lunettes rectangulaires. Lui devait bien aimer mon accent bordelais puisqu’il est venu y faire son Érasmus. Depuis trois mois, il habite à Paris. Il étudie un obscur domaine des sciences politiques : les relations entre la Roumanie et l’Afrique Subsaharienne. Il est aussi supposé m’aider à parler roumain. La tâche est ardue.

Pourquoi Paris ?

Pour y étudier l’Afrique Subsaharienne ! Je prépare une thèse sur les relations entre Ceaușescu et les pays africains. Les grands centres de recherches européens sur ce domaine sont à Paris. J’aurais pu aller aussi aux États-Unis, mais c’est beaucoup plus cher. Je n’ai pas voulu faire de demande de bourse, car il fallait promettre aux organismes de revenir en Roumanie à la fin de mes études. Ce n’est pas mon objectif.

Paris au quotidien ?

Avant d’emménager, j’avais l’idée de la ville des années 50 : Saint-Germain des Près, les intellos et tout ça. J’habite rive gauche, pourtant je suis pas mal désenchanté. Pas résigné pour autant, je veux arpenter toutes les rues pour découvrir de nouveaux quartiers. Ce que j’aime? L’atmosphère qui me donne envie de suivre tout pleins d’événements culturels. Déçu ou pas, Bucarest est toujours pire.

Et après ?

Je veux faire ma thèse ici. Je vais peut-être déposer des dossier pour entrer à l’École des hautes études en Sciences sociales ou à Sciences-Po. Je n’avais pas pensé aux Grandes écoles avant de m’expatrier. L’aura de la Sorbonne me faisait rêver. J’en suis revenu… Une chose est sûre, je veux faire mon doctorat ici. Pour s’intégrer au milieu universitaire, il vaut mieux écrire en français qu’en roumain. Si j’ai la chance de trouver un poste d’enseignant-chercheur, je resterai. Sinon, j’irai ailleurs. J’aimais ma vie en Roumanie mais elle ne me manque pas. Là-bas, plus t’es spécialisé et moins tu trouves de travail. C’est absurde.

Ce contenu a été publié dans Pause café, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>